fbpx

RE 2020 : quelles sont les nouvelles réglementations

par | Nov 30, 2021

RE 2020

Comprendre la nouvelle réforme énergétique (RE 2020)

L’historique des réformes énergétiques :

Par le passé il y a eu de nombreuses réformes qui sont venu changer considérablement les normes énergétiques des bâtiments.

Tout a commencé suite aux chocs pétroliers. Mais rapidement, la volonté de réduire la consommation des bâtiments est devenue beaucoup plus importante.

L ‘écologie a aussi commencé a prendre de plus en plus en place dans le processus de construction des bâtiments.

C’est ce qui a amené a une réflexion poussant à la réduction de consommation au fur et à mesure des années. Cela jusqu’à arriver à cette RE 2020.

La RT 1974

Instaurée par Pierre MESMER à la suite du premier choc pétrolier, elle s’appliquait aux bâtiments neufs habitables et avait pour objectif de faire baisser la consommation énergétique de 25%. Cela grâce à l’installation d’une isolation et d’un système pour réguler les chauffages.

La RT 1982

Avec le second choc pétrolier, l’objectif était ici de réduire de 20% supplémentaire la consommation énergétique par rapport à la dernière RT de 1974.

La RT 1988

Les bâtiments non résidentiels ont été inclus et on a vu apparaitre un minimum requis pour les performances.

La RT 2000

On voit apparaitre une exigence sur les performances globales du logement, ainsi qu’un confort d’été grâce au coefficient TIC. L’objectif était de réduire de 20% la consommation des logements mais aussi une diminution de 40% concernant les bâtiments tertiaires.

La RT 2005

Cette réglementation a repris de qui avait été mis en place par la précédente. À la différence qu’elle visait les 15% de baisse pour la consommation des bâtiments neufs ainsi que les extensions.

Les différences entre la RT 2012 et la RE 2020

RT 2012 :

Principalement focalisée sur l’amélioration des performances énergétiques grâce à l’isolation

Elle était encadrée par 2 labels :

  • Le THPE : très haute performance énergétique
  • Le HPE : haute performance énergétique

RE 2020 :

La réglementation environnementale de 2020 viendra remplacer la RT 2012 dès le 1er janvier 2022. Cette dernière est née lors du grenelle de l’environnement de 2007.

Cette nouvelle réglementation prend maintenant en compte la dimension thermique du bâtiment. Le but étant de produire sa propre énergie, cela implique des changements pour constructeurs de maisons neuve

Il y a donc un fort enjeu écologique encore plus important que celui présent dans la RT 2012. L’objectif est de créer un vraie transition dans la construction des bâtiments pour minimiser les impacts néfastes pour l’écologie.

Quels sont les changements apportés par la RE 2020 ?

La RE 2020 oblige les bâtiments à passer à l’énergie positive et pour y parvenir ils doivent suivre la démarche BEPOS

Pour cela il faut que :

L’habitat soit passif : c’est à dire qu’il doit générer de la chaleur via les êtres vivants à l’intérieur ou grâce à l’ensoleillement extérieur. Pour cela il faut disposer d’une bonne isolation thermique ou investir dans certains dispositifs qui aideront à améliorer cette dernière.

  • Chauffage solaire
  • Panneaux solaires thermiques ou hybrides
  • Système solaire combiné
  • Ballon thermodynamique

Le bâtiment doit être à l’énergie positive : c’est-à-dire que sa consommation doit être inférieure à sa production.

    Comment bien la suivre ?

    Certaines conditions sont posées par cette nouvelle réglementation. Il faut avoir une consommation plus basse de chauffage et pour cela il faut prévoir certains aspects dès la construction du bâtiment.

    1️⃣ Il faut respecter une condition bioclimatique, pour cela nous vous conseillons d’optimiser votre logement en mettant les plus grandes fenêtres au sud du bâtiment.

    2️⃣ Il faut avoir une bonne isolation

      • Choisir une isolation efficace
      • Écologique

    3️⃣ Il faut aussi une bonne ventilation

    4️⃣ Les bâtiments doivent avoir une consommation électrique inférieure à 100 kilowatts heure au m2 par an. Notre conseil est de vous munir de prises intelligentes afin de pouvoir piloter l’arrêt ou la marche de votre prise pour ne pas consommer inutilement.

    Les conséquences financières

    Lors de l’investissement de départ on voit forcément une hausse dans les dépenses. Tout simplement car la réglementation impose l’utilisation de matériaux écoresponsables comme le liège ou le chanvre par exemple.

    Une augmentation de prix peut aller de 5 à 10 % de plus mais ne vous en faites pas, car les économies viennent avec le temps. Effectivement, le fait de passer à un système plus écologique permet de consommer sa propre énergie, ce qui sera forcément bénéfique pour vos factures à venir.

    Ces nouveaux bâtiments sont également moins énergivores, vous commencerez à voir les avantages monétaires au bout de quelques années seulement. L’investissement peut paraitre conséquent vu toutes les obligations données par la RE 2020 mais la rentabilité sur le long terme devrait amortir les coûts de départ.

    Ce qu’il faut voir dans l’achât dans bâtiment appliquant les normes de la RE 2020 est un investissement pour l’avenir. Non seulement le logement bénéficera d’un confort de vie de qualité au vu de ce qui est imposé mais aussi d’une consommation réduite donc des économies en chauffage et en éléctricité.

    En plus de participer à une transition écologique qui devient de plus en plus importante au fil des années. Le bâtiment que vous allez faire construire selon la nouvelle réglementation gardera une valeur très interessante au vu de ses performances énergétiques. Cet atout n’est pas à négliger car il vous sera utile si vous souhaitez anticiper une revente.

    Nos astuces 💡

    Des aides de l’État sont disponibles afin de vous accompagner dans vos travaux :

    Les Aides Anah avec leur programme « Habiter Mieux sérénité »

    Éco-prêt à taux zéro

    MaPrimeRénov 

    TVA à taux réduit

    Chèque énergie (en fonction du revenu fiscal de référence annuel)

    Aides communales ou régionales comme l’éco chèque Occitanie

    Si vous comptez construire vous devrez faire une estimation de votre consommation, pour cela il vous suffit de :

    • Connaitre la puissance en watt de vos appareils électriques
    • Consulter vos dernières factures EDF (nous vous conseillons de prendre comme référence une facture qui relève de votre consommation habituelle)
    Cet article vous a plu ? Partagez-le !